A Neuilly-Sur-Marne, une maison danubienne reconstituée grâce à un financement européen

Publié le par

Mots-clés : europe jeunes citoyennete ; jeunesse

Le 29 janvier, Baudouin Baudru, Chef de la représentation en France de la commission européenne a visité la Maison danubienne et rencontré les jeunes, qui ont participé au chantier archéologique.

Les habitants de Seine-Saint-Denis peuvent désormais visiter une maison datant du néolithique au sein du parc de la
Haute-Ile, à Neuilly-sur-Marne. Reconstitué sur la base de travaux scientifiques, cet habitat vient compléter un archéosite déjà riche.

Pédagogique, cette maison danubienne l’est à plus d’un titre : les architectes se sont décidés pour un « écorché » - une maison qui n’est que partiellement
couverte pour donner à voir sa structure. Et la réalisation met aussi en lumière l’essence même du travail d’archéologue : faire des hypothèses. Ainsi,juste à côté de la maison, on peut trouver les fouilles qui ont permis d’arriver à sa reconstitution finale.
Dans ce chantier scientifique, qui aura duré d’octobre 2017 à mai 2018, pour des travaux d’un coût d’environ 435 000 euros, les architectes auront aussi
fait appel à des jeunes travaillant dans le cadre d’un chantier d’insertion, financé grâce à un financement de l’Union Européenne : l’Initiative pour l’emploi des jeunes (IEJ).

JPEG - 4 Mo

A l’occasion de la visite de Baudouin Baudru, les équipes de la Commission Européenne ont pu rencontré avec les jeunes ayant participé au chantier, ainsi qu’avec les professionnels qui les ont encadrés. Une occasion de mettre en valeur les résultats positif du chantier, à la fois sur la réhabilitation d’un patrimoine et sur le parcours de formation des participants.