Histoire de l’éducation populaire en Seine-Saint-Denis

Publié le par la Délégation à la vie associative et à l’éducation populaire

Mots-clés :

Envoyer par mail

De la même manière que nous avons souhaité, avec la naissance du réseau d’éducation populaire de Seine-Saint-Denis et la création de ce site Internet, que soient connues et valorisées les nombreuses démarches d’éducation populaire qui existent sur ce territoire, nous voulons valoriser et faire connaître la richesse de l’éducation populaire dans l’histoire de notre département.

Des femmes et des hommes, nés ici ou venus d’autres régions, d’autres pays, ont « fait » ensemble ce département, par leur engagement, par leur travail, par leur dynamisme, par leur générosité, par leur sacrifice parfois. Ils se sont révoltés, ils ont construit des solidarités, développé des initiatives, créé des outils, porté des démarches, ils ont mené des luttes, dans leur quartier, dans leur usine, ils ont créé des associations, des syndicats, des coopératives.

De tout cela, nous avons des témoignages, des textes, parfois des photos. Nous voulons y puiser tout ce qui peut permettre de comprendre – ou d’interroger - l’éducation populaire aujourd’hui dans la riche histoire de notre département : les premières colonies, de vacances, les universités populaires, etc. Ensemble, des femmes et des hommes ont réfléchi, ont proposé, ont construit.

Cette rubrique apportera régulièrement un éclairage sur un événement, un projet de ce territoire qui est aujourd’hui la Seine-Saint Denis, au croisement d’une thématique, d’une date, d’un lieu. Cela a commencé en septembre 2007 par un travail important engagé par un chercheur aux archives départementales de Seine Saint-Denis, mais aussi aux archives des anciennes Seine (75) et Seine-et Oise (78), aux archives de la Préfecture de Police, au Pôle de conservation des Archives des associations de Jeunesse et d’Education Populaire (PAJEP). ainsi qu’à plusieurs archives municipales

Chacun de vous est invité à prolonger chaque article en nous faisant part de ses propres connaissances ou recherches sur le sujet. Nous pourrons alors soit rebondir par un autre article, soit, si la matière est suffisante, envisager une conférence collective sur le sujet…

Une nouvelle invitation à construire ensemble.