La trame verte et bleue de Seine-Saint-Denis : proposition d’enveloppe optimale

Publié le par Direction de la Nature, des Paysages et de la Biodiversité

Mots-clés : biodiversité trame verte et bleue connectivité écologie du paysage

Envoyer par mail

Cette étude vise, sur la base d’un modèle du Museum national d’Histoire naturelle sur les connectivités floristiques et de la cartographie du Conservatoire Botanique National du Bassin Parisien, à identifier une enveloppe trame verte et bleue fonctionnelle pour le territoire de la Seine-Saint-Denis. Cette première approche permet d’identifier les réservoirs et les aires de déplacements préférentiels des espèces. Cette enveloppe pourrait faire l’objet d’analyse plus fine.

En milieu urbain, la trame verte et bleue nécessite une analyse fine pour bien identifier l’ensemble de ses composants et comprendre son fonctionnement. C’est pourquoi, après un bref rappel du concept de TVB, les composants de la trame verte et bleue sont répertoriés pour la Seine-Saint-Denis. Ils ont servi en complément d’un modèle du Museum national d’Histoire naturel à proposer une enveloppe optimale sur le territoire.

Cette enveloppe volontairement large est fondée sur l’hypothèse qu’en milieu urbain dense et en mutation, la présence de tout espace vert entre les réservoirs, est en soi un enjeu, aussi bien en termes de pérennisation que d’évolution des pratiques de gestion.