Un toit pour elle

Publié le par Observatoire des violences envers les femmes

Mots-clés : violences prevention logement

Envoyer par mail

Le dispositif « Un toit pour elle » favorise l’accès au logement des femmes victimes de violences conjugales.

Fluidifier l’hébergement pour les femmes victimes de violences est l’objectif prioritaire que s’était fixé, en 2005, le président du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis et le Maire de Bobigny au travers du dispositif « Un toit pour elle ».

Il s’agissait, alors pour chaque commune du département de réserver chaque année un logement, sur le contingent communal ou intercommunal, pour une femme accueillie dans les centres d’hébergement des associations spécialisées dans l’accueil de femmes victimes de violences : Amicale du Nid 93 et SOS Femmes 93.

En 2010, ce dispositif a été étendu, une première fois aux femmes en très grand danger disposant d’un téléphone portable d’alerte. Puis après le vote de la loi du 9 juillet 2010 « relative aux violences faites spécifiquement aux femmes, aux violences au sein des couples et aux incidences de ces dernières sur les enfants », aux femmes bénéficiant ou ayant bénéficié d’une ordonnance de protection (article 19 de la loi).

Aujourd’hui, 23 villes du département, l’OPDHLM de Seine-Saint-Denis, la CAF, la Préfecture et Plaine Commune habitat sont signataires de la Convention « Un toit pour elle ».

Du 1er janvier 2010 à 30 octobre 2015 : 447 personnes ont été protégées par le dispositif « Un toit pour elle » (161 femmes victimes de violences et 286 enfants)