Atténuer le changement climatique...

Publié le par Service Coopération territoriale

Mots-clés : transition écologique politique environnemental environnement Population

Envoyer par mail
Imprimer

Pour adapter le territoire et protéger les Séquano-dionysien.ne.s face à l’urgence écologique...

Les Engagements pour l’égalité environnementale face à l’urgence climatique, votés le 14 février 2019, traduisent la volonté du Conseil départemental d’accélérer la transition écologique. Cette démarche fait suite au plan d’action départemental pour la transition écologique de 2017 ainsi qu’aux différents plans pour les mobilités durables, la biodiversité, les collèges et les crèches.

Le Département de Seine-Saint-Denis souhaite passer un cap supplémentaire dans son engagement écologique, conscient que les Séquano-dionysien.ne.s souffrent encore plus qu’ailleurs des désordres écologiques dont les conséquences sont amplifiées pour les plus fragiles et les moins favorisés économiquement.

L’égalité environnementale est au cœur de cette nouvelle stratégie. Les enjeux environnementaux peuvent être la cause de fractures sociales importantes en raison des inégalités qu’ils engendrent. En effet, les plus précaires sont souvent les plus exposés aux nuisances environnementales, subissent les conséquences de l’augmentation des coûts de l’énergie, et ont moins accès à des solutions telles que l’alimentation biologique ou l’achat de biens de consommation produits localement. Le Département engage une démarche ambitieuse pour intégrer les questions écologiques aux politiques d’accompagnement social des publics défavorisés.

Cette nouvelle stratégie repose sur 4 ambitions :

  • Améliorer la santé environnementale et protéger les Séquano-dionysien.ne.s des nuisances et des pollutions ;
  • Adapter le territoire aux crises écologiques ;
  • Mobiliser la population de Seine-Saint-Denis autour des enjeux de la transition écologique ;
  • Accélérer la transition énergétique et carbone de l’administration départementale.

Parmi les 40 nouvelles actions, 10 objectifs sont prioritaires :

  1. 20 000 ménages par an confrontés à la précarité énergétique accompagnés pour diminuer les consommations d’énergie et d’eau ;
  2. 100 % des voies départementales adaptées à la pratique du vélo à l’horizon 2024 et 100 % des sites départementaux équipés en stationnement vélo dès 2020 ;
  3. 30 % d’aliments de qualité environnementale pour les collégiens dans les restaurants scolaires et 30 % dans les crèches en 2019, pour atteindre 50% pour 2022 ;
  4. Mise à disposition de 10 hectares de terrains départementaux à destination d’agriculteurs du département ;
  5. 35 hectares supplémentaires d’espaces verts avec l’agrandissement des parcs départementaux d’ici 2024 pour développer la nature et favoriser la biodiversité ;
  6. Ouverture du Chèque Habitat Ecologique et Citoyen aux structures d’habitat participatif et aux bailleurs sociaux pour soutenir toujours plus largement les initiatives écologiques et citoyennes dans l’habitat ;
  7. L’équipement de 10 000 m2 supplémentaires de toitures photovoltaïques d’ici 2024, en partenariat avec les coopératives citoyennes afin de développer la production locale d’énergie ;
  8. Ouverture de lieux de baignade en milieu naturel dans le parc de la Bergère en 2021 et au parc Georges Valbon à l’horizon 2024 afin de permettre aux habitant.e.s de bénéficier de trames vertes et bleues dans le département ;
  9. Les opérations d’aménagements conduites par le Département en vue des Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 seront bas carbone et inscrites dans l’objectif global de 60 % d’émissions de gaz à effet de serre en moins par rapport aux JO de Londres 2012 ;
  10. Pour une administration exemplaire : réduction de 20% des émissions de gaz à effet de serre de l’administration départementale d’ici 2024 par rapport au bilan carbone réalisé en 2016.