Juin 2016 - De nouvelles ambitions pour le parc de la Bergère à Bobigny

Publié le par

Mots-clés :

Envoyer par mail

Une démarche concertée pour porter le réaménagement de cette future centralité verte.

Si la Seine-Saint-Denis est l’un des territoires les plus denses et urbanisés de France métropolitaine, le Département, fort des 878 hectares d’espaces verts qu’il gère, porte également une politique ambitieuse en matière de parcs et de nature en ville.

C’est dans cette perspective que s’inscrit le réaménagement en cours du parc de la Bergère. Situé à mi-chemin entre le centre-ville de Bobigny et le canal de l’Ourcq, à mi-parcours entre les parcs de la Villette à Paris et la Poudrerie à Sevran, ce parc est amené à devenir une centralité verte incontournable. Le Département ambitionne une rénovation exemplaire afin de proposer aux habitants actuels et à venir, mais également aux personnes travaillant dans ce périmètre, une offre de loisirs renouvelée et des activités et services renforcés.

L’année 2016 sera décisive pour réussir ce projet. Dès cet été, il s’agira en effet d’imaginer le futur parc, de préfigurer ses animations et de lancer les premiers travaux.

Tout d’abord, le Département a lancé une étude de réaménagement et de programmation du parc. Il a fait le choix d’une démarche concertée puisque l’ensemble des partenaires institutionnels concernés (villes, Est-ensemble, région…) a été consulté et des tables-rondes, visites et ateliers ont été organisés avec les partenaires associatifs, les riverains et usagers du parc mais aussi en interne avec un travail collectif et transversal. Cette large concertation a permis de consolider et partager le diagnostic comme de faire émerger des premières propositions pour le parc. Le plan guide stabilisé sera soumis à l’Exécutif départemental à l’automne 2016.

En outre, souhaitant tester les premières propositions recensées, le Département s’est saisi de l’opportunité que représentait le festival du collectif d’architectes Bellastock, qui réunira la première quinzaine de juillet près de 600 festivaliers, pour préfigurer le futur parc. L’objectif du festival est en effet de construire des équipements et mobiliers éphémères. Le Département a missionné Bellastock pour expérimenter les équipements identifiés lors de la phase de concertation, à l’instar d’une maison du vélo ou de jardins pédagogiques. Cet été, ces équipements pourront donc être testés et évalués par les usagers et riverains.

Enfin, l’année 2016 sera également celle des premiers travaux opérationnels dans le parc. Si la rénovation de la piste cyclable le long du canal a été finalisée en avril, le département poursuivra son engagement et aménagera un nouveau cheminement interne au parc, praticable et confortable pour les piétons et les cycles, reliant le centre ville de Bobigny à la rive du canal.

N’hésitez pas à venir découvrir les nombreuses animations qui seront proposées durant l’été et à donner votre avis.