Février 2016 - Le Département et l’éducation artistique et culturelle

Publié le par

Mots-clés :

Envoyer par mail

Le Département œuvre pour offrir aux élèves, de la maternelle au lycée, une culture artistique et personnelle riche.

Le Département a fait de l’égalité républicaine en matière d’éducation sa principale priorité, qu’il s’agisse d’investir massivement en faveur de la construction ou de la rénovation des collèges du territoire, de porter un projet éducatif ambitieux ou de proposer une prestation originale, le chèque réussite, à destination des nouveaux entrants en 6ème.

L’accès de tous les élèves à la culture et à l’art participe également de cette ambition. C’est pourquoi le Département promeut l’éducation artistique et culturelle (EAC) et porte de nombreux dispositifs – plan départemental « la culture au collège », résidences d’artistes IN SITU, programme Collège au cinéma, parcours d’éducation à l’image et de découverte urbaine – qui, chaque année, touchent près d’un tiers des collégiens de Seine-Saint-Denis.

En 2013, la loi de refondation de l’école de la République est venue conforter la collectivité dans ses ambitions, puisqu’elle a rendu obligatoire le parcours d’éducation artistique et culturelle de l’élève. Ce parcours doit mettre en cohérence les enseignements et les actions éducatives et favoriser une continuité entre les temps scolaires, périscolaires et extra scolaires. La construction de ce parcours sera partenariale pour mettre autour de la table tous les acteurs d’un territoire (écoles et établissements scolaires, services de l’Etat concernés, collectivités territoriales, structures culturelles ou encore associations).

Forte des actions volontaristes de longue date menées sur son territoire, la Seine-Saint-Denis a été retenue pour être l’un des territoires porteurs de projets préfigurateurs. Le travail engagé en 2014 et 2015 a permis de réaliser un état des lieux des actions menées dans les collèges et les lycées et de poser les bases d’un portail commun d’informations sur l’éducation artistique et culturelle.

Le Département souhaite aujourd’hui aller beaucoup plus loin et impulser une coordination avec l’ensemble des communes de la Seine-Saint-Denis. Dans cette perspective, le Président du Conseil départemental, Stéphane Troussel, a réuni le 27 janvier, en partenariat avec la direction régionale des affaires culturelles, le rectorat et la région et l’ensemble des maires au Mémorial de la Shoah à Drancy. L’objectif était de faire l’inventaire des actions existantes en école élémentaire, mais également d’expérimenter une coordination plus approfondie au niveau de deux villes volontaires, Pantin et Rosny-sous-Bois.

L’année 2016 constituera donc une nouvelle étape dans la construction des parcours d’éducation artistique et culturelle, dans un contexte en pleine évolution, entre mise en œuvre de la réforme du collège d’une part et refonte du projet éducatif départemental d’autre part. Cette étape permettra aux élèves, de la maternelle au lycée, de bénéficier d’actions plus variées et surtout plus cohérentes. En définitive, à l’issue de ce parcours, les jeunes du territoire seront en mesure de se construire une culture personnelle riche, à la rencontre d’artistes et d’œuvres tout au long de leur scolarité.