La Commission octroie un financement à 22 villes pour des projets innovants et lance un nouvel appel à projets pour la sécurité dans les espaces publics urbains

Publié le par Direction Europe et International

Mots-clés : Sécurité impact environnemental climat économie circulaire

Envoyer par mail

La Commission a annoncé les noms des villes qui ont remporté le 3ème appel à projets au titre de l’initiative « Actions innovatrices urbaines ».

Le Fonds européen de développement régional financera, à hauteur de 92 millions d’euros, des solutions innovantes pour remédier à des problèmes urbains tels que la qualité de l’air, le changement climatique, le logement et les emplois et les compétences pour l’économie locale.

Aujourd’hui, la Commission lance également le 4e appel au titre de l’initiative « Actions innovatrices urbaines ». Un montant de 100 millions d’euros est à présent disponible et sera alloué à des villes pour leur permettre de financer des projets innovants visant à protéger les espaces publics et à réduire leur vulnérabilité, comme annoncé dans le plan d’action de 2017 dans le cadre du programme européen en matière de sécurité. L’appel permettra aussi de financer des projets dans les domaines du numérique, de l’environnement et de l’inclusion.

Mme Corina Crețu, commissaire chargée de la politique régionale, a déclaré à ce propos : « Grâce à ces appels à projets, nous transformons les villes européennes en véritables laboratoires pour tester des solutions permettant d’améliorer la qualité de vie dans toutes les villes du monde. En outre, étant donné que la sécurité urbaine et la sécurité des espaces publics sont devenues une préoccupation fondamentale des citoyens après les tragiques attentats terroristes que nous avons subis ces dernières années, nous soutenons désormais les villes dans les efforts qu’elles déploient pour protéger leurs habitants. »

Les 22 villes énumérées ci-après ont reçu un financement au titre du 3e appel à projets dans le cadre de l’initiative « Actions innovatrices urbaines » pour des projets dans les domaines suivants :

  • Adaptation au changement climatique : Amsterdam (NL), Barcelone (ES), Autorité combinée du Grand Manchester (UK), Riba-roja de Túria (ES), Séville (ES), Paris (FR)
  • Qualité de l’air : métropole d’Aix-Marseille-Provence (FR), Breda (NL), Helsinki (FI), Ostrava (CZ), Portici (IT)
  • Logement : ville de Bruxelles-capitale (BE), Budapest (HU), Gand (BE), Mataró (ES), métropole de Lyon (FR)
  • Emplois et compétences dans l’économie locale : Aveiro (PT), Cluj-Napoca (RO), Cuenca (ES), Eindhoven (NL), Vantaa (FI) ; Ventspils (LV).

Parmi les exemples de projets figurent de nouvelles solutions visant à réduire le risque d’incendie périurbain à Riba-roja de Túria (Espagne), un système d’approvisionnement énergétique de nouvelle génération fondé sur des batteries de véhicules électriques à Breda (Pays-Bas), des terrains de jeux de cours d’école résistants aux vagues de chaleur à Paris, des logements sociaux à faible consommation énergétique à Budapest (Hongrie) et une orientation professionnelle innovante à Ventspils (Lettonie). Tous les projets lauréats peuvent être consultés ici.

Le 4e appel à projets commence à courir ce jour et sera clôturé en janvier 2019. Les noms des villes lauréates seront annoncés au cours de l’été 2019.

Contexte

L’initiative « Actions innovatrices urbaines » met des ressources à la disposition des villes de l’UE pour financer des projets innovants, avec une enveloppe totale de 372 millions d’euros du Fonds européen de développement régional pour la période 2014-2020. L’objectif est de définir, de tester et de diffuser des solutions concrètes pour résoudre des problèmes urbains communs.

Dans le prochain budget à long terme de l’UE, l’initiative « Actions innovatrices urbaines » sera intégrée à l’initiative urbaine européenne, un nouvel instrument réunissant tous les outils urbains en un seul programme pour la coopération entre les villes, l’innovation et le renforcement des capacités concernant l’ensemble des priorités thématiques du programme urbain pour l’UE (l’intégration des migrants, le logement, la qualité de l’air, la pauvreté urbaine et la transition énergétique, entre autres).

Le nouveau corpus réglementaire unique permettra de combiner plus facilement les fonds de l’UE, ceux du Fonds européen de développement régional et ceux du Fonds pour la sécurité intérieure par exemple, afin de mettre au point des plans globaux de développement urbain prévoyant des mesures de sécurité de l’espace public.

Pour de plus amples informations

Source : Commission européenne