La rencontre entre la culture et le handicap : invitation à découvrir le Grand théatre d’Oklahama, à la MC93, du 31 janvier au 9 février

Publié le par

Mots-clés :

Envoyer par mail

Une plongée dans l’univers étrange, inquiétant et souvent énigmatique de Franz Kafka par les comédiens handicapés de l’atelier Catalyse.

On y voit comment le désir d’intégration nous désarme et laisse la voie libre aux mécanismes de domination. Dévoiler cet assujettissement est un des projets de Kafka qui a lui-même profondément ressenti le sentiment de l’exclusion.

Depuis plus de trente ans, Madeleine Louarn mène avec les comédiens handicapés mentaux de l’Atelier Catalyse, ancré à Morlaix, une expérience de théâtre singulière, joyeuse et extraordinairement fertile.

« Notre théâtre emploie tout le monde et met chacun à sa place » affirme le prospectus du Théâtre de la nature d’Oklahama décrit par Kafka. Ce pourrait être la devise du groupe Catalyse qui s’empare de quelques textes de cet écrivain qui a disséqué avec constance et acharnement les mécanismes sociaux qui contraignent et aliènent l’individu. En mêlant l’imaginaire de Kafka à leurs propres imaginaires, les acteurs feront de la scène du théâtre le lieu du questionnement de l’individu face au système oppressif qui nous enveloppe.

Spectacle à découvrir du 31 janvier au 9 février à la Maison de la Culture MC93 située à Bobigny

Plus de renseignements sur le site de la MC93 en cliquant ici.