Septembre 2016 - La rentrée scolaire

Publié le par

Mots-clés :

Envoyer par mail

La rentrée 2016 est marquée par la poursuite de l’ambition du Département en matière éducative.

Dans le cadre du Plan ambition collège 2015-2020, cette rentrée scolaire se traduit par une très forte augmentation des travaux de rénovation et de modernisation de près d’une centaine d’établissements, pour un montant global de plus de 20 millions d’euros.
Un effort particulier a par ailleurs été réalisé pour poursuivre la sécurisation des établissements et accélérer la mise en place des dispositifs de vidéosurveillance qui couvrent dorénavant près de 80 % des collèges.

La rentrée 2016 est aussi marquée par la livraison de deux nouveaux équipements, le collège Jean Jaurès de Saint-Ouen qui sera inauguré le 29 septembre prochain et le nouveau gymnase Aimée Lallement à Saint-Denis, ainsi que la construction d’un établissement provisoire à Pierrefitte pour accueillir les élèves le temps des travaux du collège Courbet jusqu’en 2018.
Ce rythme va encore s’accélérer puisque d’ici 2020, 14 collèges nouveaux ou reconstruits seront livrés, 23 autres seront rénovés et les établissements restants seront remis à niveau.
Aussi, cette rentrée atteste des ambitions départementales en matière de réussite éducative. La généralisation des espaces numériques de travail (« Webcollège »), le déploiement du WiFi à l’ensemble des collèges, l’équipement en matériel mobile, l’accompagnement aux usages des élèves et des familles sont autant de leviers pour faciliter la mise en œuvre de méthodes d’enseignement innovantes.

Par ailleurs, pour la deuxième année consécutive, les familles des 18 000 collégiens entrant en 6ème dans un collège public pourront recevoir le chèque Réussite, l’aide départementale de 200 euros destinée à l’achat de fournitures scolaires, de livres et d’équipements numériques.
Le renouvellement du projet éducatif départemental qui permet aux élèves et à leurs enseignants de développer des actions éducatives, culturelles et sportives, dans des champs variés, sera, quant à lui, voté en octobre 2016 par l’assemblée délibérante.

Enfin, la montée en charge de l’activité des cuisines centrales comme l’engagement en matière de réduction des déchets alimentaires qui s’incarne par la candidature au programme européen Life + témoignent de la volonté de la collectivité de proposer un service de restauration scolaire exemplaire.
Dans un contexte où le nombre de collégiens sur le territoire ne cesse de progresser, la variété et la qualité de ses interventions font du Département, aux côtés de l’Education nationale, l’un des acteurs principaux de la réussite en Seine-Saint-Denis.