Décembre 2016 - La transition écologique, au cœur des actions départementales

Publié le par

Mots-clés :

Envoyer par mail

Pour élaborer une nouvelle stratégie plus globale pour le Département et pour le territoire.

Un an après la COP21, pour laquelle l’administration départementale s’était pleinement mobilisée aux côtés des acteurs du territoire, le Département souhaite confirmer son engagement résolu en faveur de la transition écologique, en élaborant une nouvelle stratégie plus globale et également plus resserrée.

Tandis que l’adoption des plans « Mobilités durables » en juin ou « A vos parcs » en septembre 2016 a démontré la volonté de la collectivité d’orienter ses investissements en faveur de modes de déplacements moins polluants comme de la préservation des espaces naturels, le Département mobilise actuellement l’ensemble de son administration autour de la transition écologique. Il s’agit de travailler à un plan d’actions innovantes et opérationnelles pour obtenir des résultats rapides, dans une logique d’amélioration continue.

Pilotée par la Direction générale, cette démarche se décline en trois axes. En tant que premier employeur public du territoire tout d’abord, l’administration veut être exemplaire et poursuivra ses efforts en matière de réduction des consommations, qu’il s’agisse de renforcer sa démarche Imprim’éco pour diminuer les impressions papier ou de verdir sa flotte automobile, notamment avec l’achat de véhicules électriques.

En tant que pourvoyeur de politiques publiques, le Département amplifiera ensuite ses efforts en matière de transition écologique. Dans cette perspective, préserver et développer la nature et l’agriculture en ville, lutter contre la précarité énergétique et concevoir un habitat durable pour tous, sensibiliser les Séquano-dionysiens aux enjeux écologiques, construire des équipements publics à énergie positive ou encore faire de l’économie verte une opportunité d’insertion dans l’emploi constituent des objectifs prioritaires.

Enfin, le Département, qui anime le comité de pilotage des acteurs locaux de la transition écologique, veut confirmer son rôle d’ensemblier pour donner à voir les nombreux projets portés par des associations, des entreprises, des acteurs de la recherche et de la formation, ou encore des collectivités. Il souhaite valoriser tous ceux qui s’engagent pour faire de la Seine-Saint-Denis un territoire durable et inciter ainsi l’ensemble des acteurs à prendre cette voie.

Pour élaborer ce plan d’actions d’ici le mois de juin, l’ensemble des agents départementaux sera mobilisé en groupes de travail : économie circulaire et déchets, agriculture urbaine, construction durable, éducation et loisirs, économie verte et insertion et mobilités.

Vous serez informé des propositions qui auront émergé dans un prochain numéro de votre lettre électronique.