Juin 2018 - Le déploiement de la fibre pour les particuliers et entreprises

Publié le par

Mots-clés :

Envoyer par mail

Le Département à l’œuvre pour le déploiement de la fibre optique en Seine-Saint-Denis

Depuis le 1er janvier 2018, un tiers des habitants de Seine-Saint-Denis peuvent souscrire un abonnement à la fibre auprès de leur Fournisseur d’Accès à Internet.

Les deux opérateurs commerciaux proposant aujourd’hui des abonnements à la fibre optique sur le territoire départemental sont Orange et SFR. Des négociations sont en cours pour l’arrivée de nouveaux opérateurs (Free et Bouygues Télécoms).

Lors de l’élaboration de son schéma directeur d’aménagement numérique en 2012, le Département a chiffré le coût de ce déploiement à plus de 200 Millions €, avec un objectif d’apporter la fibre sur 100 % du territoire fin 2020.
Aujourd’hui, les travaux ont commencé sur les 40 communes du territoire.

Afin de rationaliser les dépenses publiques, le Département a souhaité que l’essentiel des investissements soit porté par les opérateurs privés. C’est l’objet des conventions signées avec Orange sur 27 communes et SFR sur 7 autres pour le déploiement du réseau.
Le Département se charge d’accompagner et de contrôler le suivi du déploiement auprès de ces communes en organisant les commissions départementales d’aménagement numérique ou les réunions bilatérales entre communes et opérateurs. Ainsi, deux réunions plénières sont organisées par le Département avec les opérateurs de réseaux et les communes concernées. La dernière s’est tenue le 14 juin avec l’opérateur de réseau SFR et Debitex.

Sur les 27 communes prises en charge par l’opérateur de réseau Orange, le taux d’avancement est de 38%, avec une disparité entre les 21 communes initialement prises en charge par la convention de 2013 et les six nouvelles communes prises en charge dans le cadre de l’avenant de 2016. L’opérateur s’engage à atteindre les 50 % d’ici la fin d’année. Dans cette hypothèse, l’objectif de fibrer 100 % de ces communes fin 2020 reste atteignable.
Retardé par son rachat par Numéricâble, l’opérateur SFR a aujourd’hui un taux d’avancement de seulement 27 % sur les 7 communes de la convention de 2016.

Sur les six communes où les opérateurs n’ont pas manifesté leur intention d’intervenir pour le déploiement du réseau, le gouvernement, avant de constater la carence des opérateurs privés, a lancé une convention de délégation de service public afin d’y amener la fibre Debitex pour 2019.
Cette initiative porte ses fruits puisque aujourd’hui 54 % des habitants de ces communes ont la possibilité de souscrire un abonnement à la fibre optique avec un objectif à 100 % en 2019 !