Le Schéma départemental pour améliorer l’accès du public aux services

Publié le par Service Coopération territoriale

Mots-clés : Accessibilité schéma départemental Autonomie Usager Service public

Envoyer par mail
Imprimer

Adopté en séance du Conseil départemental le 14 février dernier, ce schéma partenarial porte des ambitions concrètes au bénéfice de l’ensemble des habitant.e.s de la Seine-Saint-Denis...

Obligation dévolue par la loi du 7 août 2015 portant nouvelle organisation territoriale de la République (dite loi NOTRe), l’élaboration dans chaque département d’un Schéma d’amélioration de l’accessibilité des services au public (SDAASP) a vocation à renforcer l’égalité des territoires. Il s’agit d’élaborer une vision partagée des enjeux et des priorités en matière de services et de définir un plan d’action privilégiant les coopérations et les mutualisations entre acteurs et entre territoires. Au cœur de ce Schéma : la volonté d’identifier et de répondre aux déséquilibres repérés entre l’offre de services et les besoins des habitants.

En Seine-Saint-Denis, la Préfecture et le Conseil départemental, copilotes du Schéma, ainsi que la Caisse d’allocations familiales, ont travaillé de concert pendant près de deux ans autour de la réalisation et du partage d’un diagnostic puis de la préparation du plan d’actions. Les réflexions ont associé de nombreux professionnels et acteurs départementaux et locaux.

Présenté en novembre dernier à la Conférence territoriale de l’action publique (CTAP), ce schéma met d’abord l’accent sur les grands enjeux démographiques et sociaux-économiques de la Seine-Saint-Denis. Il place l’usager au cœur de ses préoccupations et s’inscrit dans une politique en faveur des territoires et des publics fragiles. Il a vocation à favoriser des actions concrètes, territorialisées, partagées par l’ensemble des partenaires locaux.

Quatre thématiques prioritaires ont fait l’objet de travaux spécifiques :

  • l’apprentissage de la langue,
  • l’accès et l’accompagnement à la scolarité,
  • l’accès et l’accompagnement au numérique,
  • l’accès aux droits sociaux.
    En outre, deux enjeux - le langage administratif et le handicap – ont été abordés de manière transversale.

Après son adoption à l’unanimité par l’Assemblée départementale, la mise en œuvre du Schéma s’engage et des instances de pilotage, de suivi et d’évaluation vont être très prochainement mises en place.

Pour plus d’information, visionnez l’adoption lors de la séance du 14 février 2019 du projet de SDAASP.