Le schéma départemental de prévention et de protection de l’enfance

Publié le par

Mots-clés : protection de l’enfance schéma prevention

Envoyer par mail
Imprimer

Le 18 avril 2019, l’Assemblée départementale a adopté son 3ème schéma pour la période 2018-2022...

Ce programme d’actions pour la prévention et la protection de l’enfance, couvre la période 2018-2022, est l’aboutissement d’une réflexion collective de plus d’un an.

Avec la participation de nombreux acteurs concourant à cette politique publique : services départementaux, État, communes, associations, et dans le cadre d’une démarche ouverte et participative, plusieurs usagers du dispositif ont également été consultés lors de réunions d’échanges.

L‘ensemble du processus de travail, présidé par Frédéric Molossi, Vice‐Président chargé de l’enfance et de la famille, a débuté en décembre 2017 et s’est achevé en février 2019.

Quatre grands principes structurent les actions de ce schéma : mieux prévenir et mieux protéger, accompagner davantage vers l’autonomie, mieux prendre en compte la parole des enfants et des parents.

Il s’inscrit également dans les orientations de la loi du 14 mars 2016 relative à la protection de l’enfant, centrée autour d’une meilleure réponse aux besoins fondamentaux de l’enfant.

Le document final est organisé autour de six axes stratégiques et deux axes transversaux, déclinés en dix-neuf fiches-actions qui visent à renforcer la prévention en amont des mesures et à mieux préparer l’entrée dans le dispositif, à garantir la cohérence et la stabilité du parcours, à favoriser l’accompagnement vers l’autonomie comme finalité des interventions, à garantir la cohérence du parcours de santé, à renforcer la place des usagers dans l’ensemble du dispositif.

Les actions se mettront en œuvre sur une période de 4 ans à compter de 2019. L’Observatoire départemental de protection de l’enfance, avec son comité de pilotage et son comité technique, sera chargé du suivi du programme d’actions dont la mise en œuvre repose sur des pilotes désignés au sein des services du Département et parmi les partenaires.

Parallèlement aux travaux du Schéma, le Président du Conseil départemental a souhaité l’organisation d’États Généraux de la protection de l’enfance, qui se sont tenus le 7 mai dernier, afin de contribuer à faire de cette politique publique une grande cause nationale et à engager davantage les acteurs concernés. A cette occasion, ainsi qu’à celle de l’adoption du Schéma, le Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis a mis en avant 10 engagements forts qu’il souhaite mettre en œuvre dans la période à venir pour la protection des enfants.

Consultez ici :