Mars 2016 - L’assemblée départementale a adopté son budget 2016

Publié le par

Mots-clés :

Envoyer par mail

Malgré une baisse des dotations de l’Etat, ce budget, voté à la majorité, priorise la solidarité et l’investissement.

Le 10 mars dernier, l’assemblée départementale a adopté son budget primitif pour l’année 2016. Solidaire, ambitieux et responsable, ce budget, de près de 2,4 milliards d’euros, permettra d’assurer la mise en œuvre des politiques publiques départementales.

Au cœur des missions, la solidarité constitue la priorité de l’action départementale. Plus de la moitié du budget de fonctionnement est dédié aux politiques sociales, et notamment aux trois aides directes à la personne (revenu de solidarité active (RSA), allocation départementale personnalisée d’autonomie et prestation compensatoire du handicap) auxquelles le Département consacrera 607 millions d’euros en 2016.

Si le Département affirme son rôle de bouclier social pour les populations de Seine-Saint-Denis, il assurera également les investissements d’avenir nécessaires au développement du territoire. Avec un budget en hausse, de 221 millions d’euros, la collectivité amplifie ses investissements stratégiques, que ce soit en faveur de l’éducation (poursuite du plan ambition collèges), de la petite enfance (réalisation de 400 nouvelles places en crèches en 2016), des transports (prolongement du T1 vers l’est et des lignes de métro 11, 12 et 14), de la culture et du sport ou d’une politique écologique innovante.

Ce budget, qui permet au département d’amplifier ses actions tout en se désendettant, est le fruit des efforts consentis par toute l’administration. La baisse des charges de gestion courante comme l’amélioration des indicateurs financiers ont permis d’assurer des services de très grande qualité aux usagers.
Toutefois, face à la hausse du nombre d’allocataires du RSA, le Département est contraint de mobiliser le levier fiscal, mais en-deçà des augmentations décidées par d’autres départements. Dans ce contexte, le combat de la Seine-Saint-Denis pour le refinancement national du RSA se poursuit car il s’agit d’un enjeu considérable pour la collectivité et pour les habitants du territoire.

L’adoption du budget constitue un temps fort pour le fonctionnement administratif. Les choix et les priorités de l’exécutif viennent d’être actés : la mobilisation en faveur de l’emploi et de la solidarité, l’éducation, les transports, l’accompagnement des grands événements, le développement durable, l’innovation comme la transition écologique constitueront les axes du travail quotidien en 2016 pour rendre un service toujours plus optimal aux Séquano-Dionysiens.

Pour plus d’information, consultez sur le site internet du Conseil départemental : "Le budget 2016 dans ses grandes lignes" :
- un budget qui refuse toute résignation
- le budget en chiffres et infographies