Octobre 2014 - Santé : l’État débloque 1,3 M d’€

Publié le par

Mots-clés :

Envoyer par mail

Grâce à sa mobilisation, le Conseil général obtient 1,3 million d’euros pour ses actions de santé !

Après plusieurs mois de mobilisation du Département, Marisol Touraine, Ministre des affaires sociales et de la santé, a annoncé à Stéphane Troussel, Président du Conseil général, la bonne nouvelle : 1,3 million d’euros vont être débloqués par l’Agence Régionale de Santé et l’Assurance maladie pour permettre la poursuite des missions de prévention de la tuberculose, des infections sexuellement transmissibles, des cancers du colon et du sein, et pour toute sa politique de vaccination, mises en œuvre par la collectivité depuis 1984.

Depuis l’annonce par la CPAM de la fin du versement de sa subvention annuelle qui représentait 50 % du budget de fonctionnement des actions de santé recentralisées, Stéphane Troussel n’a cessé de demander à l’État de palier sa suppression, d’autant qu’en Seine-Saint-Denis plus qu’ailleurs, l’accès à la santé reste un enjeu central des politiques publiques.

Ces 1,3 million d’euros vont en effet permettre de maintenir ouverts les centres départementaux de dépistage et de prévention sanitaire et de poursuivre les actions de partenariat avec les communes dans le cadre des séances publiques de vaccination et les associations, telles que Médecins du Monde sur le dépistage de la tuberculose. Le financement de ces structures et actions, indissociables des politiques sociales ambitieuses que mène le Conseil général, est désormais pérennisé.

Téléchargez le courrier de réponse de la Ministre Marisol Touraine à Stéphane Troussel