Journée Profession Banlieues : Politique de la ville et cohésion territoriale en Île-de-France : quelles perspectives ?

Publié le par la Délégation à la vie associative et à l’éducation populaire

Mots-clés : Aménagement politique de la ville

Envoyer par mail

En 2014, la loi Lamy bouleversait la gouvernance de la Politique de la ville tout en lui assignant de nouvelles ambitions. Pensé précédemment à l’échelle des quartiers et des villes, le pilotage de cette politique se situe désormais au niveau des communautés et métropoles, avec pour volonté d’inscrire les quartiers prioritaires dans leur bassin de vie, tout en mobilisant les compétences des territoires axées sur le développement (économie, aménagement, transports, logement…) et par la mutualisation des moyens.

Le Président de la République et le Gouvernement ont ouvert une séquence de co-réflexion et co-construction à la fin de l’année 2017, qui s’est achevée en juillet 2018 par une nouvelle feuille de route nationale, placant le pacte de Dijon, initié par l’AdCF et France Urbaine, au cœur de la nouvelle politique de la ville. Ce pacte renforce encore le rôle des intercommunalités en matière de réduction des inégalités urbaines, sociales et territoriales tout en soulignant un volontarisme commun des collectivités et de l’Etat.

Alors que les contrats de ville sont prorogés jusqu’en 2022 et que des évaluations à mi-parcours sont en cours ou s’achèvent, un bilan partagé des réalités franciliennes s’impose. Les spécificités du contexte régional invitent en effet à croiser les regards des acteurs et les enseignements émanant des territoires : évolution du paysage institutionnel, co-existence de la métropole du Grand Paris et des établissements publics territoriaux (EPT), arrivée du Grand Paris Express, inégalités de développement entre est et ouest de la « la région la plus riche de France »,… .

Parmi les questions à débattre lors de cette journée : Quels leviers et quels freins pour décliner opérationnellement les objectifs du « pacte de Dijon » ? Quelles coopérations pour une mobilisation commune, intercommunalités – Etat, qui dépasse les intentions ?

Dans le cadre de cette journée, les 4 centres de ressources Politique de la ville d’Ile-de-France (le centre de ressources politique de la ville en Essonne, le pôle de ressources ville et dévelopement social du Val d’Oise, le pôle ressources Paris et Profession Banlieue), l’AdCF et France urbaine, ouvrent un premier espace de débat et de travail pour envisager une nouvelle politique de cohésion sociale et urbaine.

S’inscrire : https://www.inscription-facile.com/form/fQWKhFHtLrLdcs9ZqieC