Seine-Saint-Denis/Algérie : vers une coopération autour de nos enjeux communs

Publié le par le Centre de Resssources des Partenaires de la Seine-Saint-Denis

Mots-clés :

Du 24 au 28 octobre 2022, une délégation de Seine-Saint-Denis, conduite par son président Stéphane Troussel, s’est rendue en Algérie.

Ce déplacement s’inscrivait dans le cadre de la coopération historique entre la Seine-Saint-Denis et l’Algérie et des commémorations du 60e anniversaire de l’indépendance algérienne. La délégation départementale a rencontré les autorités locales et de nombreux acteurs de la société civile des villes de Tizi Ouzou et de Bejaïa, afin de renouveler et d’approfondir la coopération entre le département de la Seine-Saint-Denis et l’Algérie.

Ces échanges ont confirmé l’intérêt des trois collectivités en faveur du développement d’un partenariat autour d’enjeux communs, en particulier autour de la jeunesse et de la démocratie participative, thématiques particulièrement pertinentes dans le contexte socio-politique que traverse l’Algérie ces dernières années, mais aussi autour du sport, à l’aube des JOP 2024 à Paris et en Seine-Saint-Denis. La protection de l’environnement est également un enjeu fort en petite et grande Kabylie, porté par des habitant.e.s très engagé.e.s qui œuvrent concrètement en faveur de la transition écologique, à l’image des villages d’Aourir At Hsyen (Bejaïa) et d’Ighil-Takdhibine (Tizi Ouzou), sacrés villages les plus propres en 2021 et 2022 respectivement. Chaque année, les villages de la wilaya de Tizi-Ouzou et de Bejaïa se disputent le premier prix, selon des critères de propreté mais aussi qui prennent en considération plusieurs aspects de la vie traditionnelle, de la préservation des coutumes, du patrimoine, de la promotion de la culture et de la langue amazighs…

Dans le cadre des évènements organisés par le Département à l’occasion du 60e anniversaire de l’indépendance de l’Algérie, le président Stéphane Troussel, accompagné d’Abdel Sadi, conseiller départemental délégué aux relations internationales et européennes, s’est rendu au Mémorial des Martyrs, pour célébrer la mémoire des combattants morts pour l’indépendance.

Stéphane Troussel a rappelé l’importance de « la reconnaissance de notre histoire commune, y compris les pages les plus sombres […] indispensable pour construire de manière sereine et apaisée notre destin commun. »

Dans le cadre de la série d’événements mis en place par le Département pour les 60 ans de l’indépendance de l’Algérie, une œuvre mémorielle unique a été dévoilée le 1er novembre dernier au parc Georges-Valbon. Il s’agit du « Vigilant », sculpture de Rachid Koraïchi. Dans un entretien à Seine-Saint-Denis le magazine, l’artiste algérien de renommée mondiale précise le sens de son œuvre et de l’emplacement de celle-ci dans notre département ici.

JPEG - 569.3 ko