Solidarité avec l’Ukraine

Publié le par le Centre de Resssources des Partenaires de la Seine-Saint-Denis

Mots-clés :

L’ANVITA, Association Nationale des villes et Territoires Accueillants, condamne Vladimir Poutine pour la guerre qu’il a sciemment et méticuleusement préparée.

PNG - 51.9 ko

Il entraine aujourd’hui la Russie dans une guerre contre l’Ukraine, l’Europe et plus largement la démocratie. Les premiers mouvements de population ont commencé en Ukraine, poussant des milliers de personnes, dans des conditions difficiles, à se réfugier dans des pays limitrophes, en particulier en Pologne, pour fuir la guerre, les bombardements et les premiers crimes de guerres commis.

L’ONU prévoit, dans les semaines et mois à venir, la montée de ces flux,qui pourraient atteindre des millions de personnes. Il faudra les accueillir. Au regard de la situation, il revient évidemment à l’Union européenne et ses États membres de faire face, de s’opposer par de nombreux moyens à Poutine pour préserver la démocratie mais aussi de prendre en compte la situation des réfugié·es. L’Europe doit les accueillir, la France doit prendre sa part. L’ANVITA, par la force de son réseau français de villes, métropoles, départements et régions, en résonance avec son objet et ses valeurs, est prête à mobiliser pour accueillir celles et ceux qui devront, comme tant d’autres réfugié·es, partir.

Pour cela, l’ANVITA rappelle l’importance que les États travaillent avec les acteurs locaux afin de préparer au mieux cet accueil. La France est une terre d’asile, de nombreux citoyen·nes, collectifs, associations et collectivités territoriales s’y engagent quotidiennement !

Préparons-nous dès aujourd’hui, au niveau national et local, à faire face aux besoins et créer toutes les conditions de notre solidarité avec le peuple ukrainien.


Source : L’ANVITA dont Jeanne Barseghian, co-présidente de l’ANVITA et
Damien Carême, co-président de l’ANVITA.