Le taux de chômage dans l’Union européenne

Publié le par Direction Europe et International

Mots-clés : europe

Envoyer par mail
Imprimer

En décembre 2018, le taux de chômage dans l’Union européenne atteint 6,6%, et 7,9% dans la zone euro. Il s’agit des taux les plus faibles depuis le début de la série mensuelle sur le chômage en janvier 2000.

Selon Eurostat, l’office statistique de l’Union européenne, 6,6% de la population active dans l’Union européenne étaient au chômage en décembre 2018, soit 16,31 millions de personnes dont 12,91 millions au sein de la zone euro (7,9%). Comparé à décembre 2017, le taux de chômage a baissé de 7,2% dans l’UE28 et de 8,6% dans la zone euro.

Parmi les 28 états membres, la République Tchèque a enregistré le taux de chômage les plus faible avec seulement 2,1%, suivi par l’Allemagne (3,3%), la Pologne (3,5%) et les Pays-Bas (3,6%). D’autre part, les taux les plus élèves étaient observés en Grèce 18,6%, en Espagne (14,3%) et en Italie (10,3%).

En France, le taux de chômeurs est resté stable 9,1% sur un an, contrairement aux autres états membres où le taux est baissé, notamment en Grèce (de 21% à 18,6% de octobre 2017 à octobre 2018), en Espagne (de 16,5% à 14,3% entre septembre 2017 et septembre 2018) en Croatie (de 9,7% à 7,7% entre décembre 2017 et décembre 2018), en Slovaquie (de 7,4% à 6,1%) et au Portugal (de 7,9% à 6,7%).

Concernant le chômage des jeunes, l’Eurostat a estimé que 3,365 millions de jeunes de moins de 25 ans étaient au chômage dans l’UE28 (14,9%), dont 2,391 millions dans la zone euro (16,6%) en décembre 2018. Les taux ont baissé respectivement de16,1% et de 17,8% en décembre 2017.

Source : Eurostat