RescEU : une première flotte de lutte contre les incendies en prévision de la prochaine saison des feux de forêt

Publié le par Direction Europe et International

Mots-clés : europe

Envoyer par mail
Imprimer

En prévision des risques de feux de forêt cet été, la Commission a lancé le 21 mai, dans le cadre du nouveau mécanisme rescEU, la première flotte de bombardiers d’eau destinés à la lutte contre les incendies, afin de pouvoir faire face aux catastrophes naturelles.

Pour commencer, pendant la période initiale fixée pour la transition, cinq États membres de l’UE, qui avaient été touchés par de fréquents incendies de forêt ces dernières années, ont déjà mis sept avions (2 avions de la Croatie, 1 avion de la France, 2 avions de l’Italie, 2 avions de l’Espagne) et six hélicoptères de la Suède à la disposition de la flotte transitoire rescEU de 2019. Ainsi, la Commission étudie actuellement avec les pays participants la possibilité d’ajouter du matériel supplémentaire dans les prochaines semaines.

Outre la création de la flotte rescEU, la Commission européenne renforce actuellement ses capacités de contrôle et de coordination en prévision de la saison de feux de forêt, elle a décidé : [1]la mise en disposition d’une équipe d’appui spécialisée dans les feux de forêt dans le centre de coordination de la réaction d’urgence (ERCC) de l’UE, [2] l’organisation des vidéoconférences avec les États membres, [3] l’utilisation du système satellite de l’UE, Copernicus, pour cartographier les urgences liées aux feux de forêt, [4] la mise en place d’une réunion annuelle entre les états membres consacrée aux feux de forêt et [5] la mise en place des divers exercices en matière de lutte contre les feux de forêts comme des exercices MODEX (modules exercises) portant sur la protection civile et les incendies de forêt.

M. Jean-Claude Juncker, président de la Commission, a déclaré à ce propos : « rescEU est une réponse concrète, une réponse européenne, aux besoins des nombreux citoyens de l’UE qui sont confrontés à la menace de catastrophes naturelles. […] Il faut que la solidarité européenne permette de protéger les citoyens et de s’entraider dans les moments difficiles. Le mécanisme rescEU offre des solutions pratiques et, grâce à lui, la solidarité européenne est fermement ancrée dans l’action. »

Ces dernières années, l’Europe a connu de graves catastrophes naturelles et d’origine humaine ; des incendies de forêt, inondations, tempêtes et tremblements de terre ont coûté la vie à plus de 100 personnes en 2018. Afin de mieux protéger les citoyens qui en ont besoin, rescEU renforce dès à présent la capacité collective de l’Union à prévenir les catastrophes, à s’y préparer et à y réagir.

Pour en savoir plus : Fiche d’Information rescEU et questions et réponses : rescEU.

Source : Commission européenne