Améliorer l’accompagnement des mineures enceintes : un guide à l’usage des professionnel.le.s

Publié le par

Mots-clés :

Envoyer par mail

Les problématiques liées à la grossesse chez les adolescentes nécessitent un partage des compétences, des actions concertées et un parcours facilité. Un guide pratique est désormais accessible aux professionnel.le.s amené.e.s à accompagner ces jeunes filles.

La proportion de jeunes filles mineures enceintes de notre département (entre 0,8% et 1% selon les années) est relativement stable, mais s’avère légèrement supérieure à la moyenne nationale (0,6%). Cela représente, en Seine-Saint-Denis, entre 200 et 250 jeunes filles chaque année.
Les conséquences de ces grossesses sont lourdes, tant sur le plan obstétrical (menace d’accouchement prématuré, retard de croissance intra utérin, mort foetale in utéro…) que familial et psychosocial. De nombreuses études ont montré que la prévention des troubles de la relation mère-enfant doit être un objectif dès le début de la grossesse.
Le fait même de l’adolescence complique l’accompagnement de ces jeunes (rendez-vous non honorés, examens non réalisés ou tardivement, démarches administratives non réglées…)

L’articulation concertée des différentes interventions, permet d’améliorer le dispositif de prise en charge de la mineure enceinte.
Afin d’améliorer les prises en charge des mineures enceintes, un groupe de travail a réuni des professionnels de protection maternelle et infantile (PMI), de l’Aide sociale à l’enfance (ASE), du service social départemental, de la direction de l’emploi, de l’insertion et de l’attractivité territoriale (DEIAT), de l’Éducation Nationale, des services sociaux hospitaliers, de la Caisse d’Allocations familiales de Seine-Saint-Denis, d’associations et centres maternels...

Sensibiliser les professionnels à la spécificité de la grossesse chez les très jeunes, faire connaître dans ce domaine les missions des différents services, leurs rôles respectifs, les dispositifs existants... Les objectifs du groupe ont été de chercher à améliorer la communication inter services et entre professionnel.le.s et de créer un réseau partenarial autour de ces jeunes souvent très vulnérables.

Ce travail de concertation et d’échange s’est concrétise par l’organisation d’une journée scientifique le 27 septembre 2018 et par l’édition d’un « Guide de l’accompagnement des mineures enceintes » pour faciliter les prises en charge en donnant aux professionnel.le.s toutes les informations qui leur sont utiles.

Document(s) à télécharger

5.3 Mo - pdf