Erasmus+ : la création des universités européennes en 2019 et d’un espace européen de l’éducation à l’horizon de 2025

Publié le par Direction Europe et International

Mots-clés : jeunesse citoyennete europe

Envoyer par mail

En 2019, les fonds disponibles pour Erasmus+ devraient augmenter de 300 millions d’euros, soit 10 % de plus qu’en 2018. Un montant de 30 millions d’euros sera consacré aux universités européennes sur un budget qui devrait s’élever à 3 milliards d’euros l’année prochaine. Cette nouvelle initiative a été approuvée par les dirigeants de l’Union européenne lors du sommet social de Göteborg, qui s’est tenu au mois de novembre dernier, et constitue une étape vers la création d’un espace européen de l’éducation d’ici 2025.

Dans le cadre de l’instauration d’un espace européen de l’éducation d’ici 2025, la Commission a proposé de mettre en place des universités européennes au sein de l’Union.

À l’occasion de l’appel à propositions 2019, la Commission lancera un programme pilote qui soutiendra six alliances d’universités européennes, regroupant chacune au moins trois établissements d’enseignement supérieur de trois pays, pour promouvoir le renforcement de l’identité européenne tout en stimulant également l’excellence et en contribuant à améliorer la compétitivité des établissements européens d’enseignement supérieur.
Les candidats doivent soumettre leur demande de subvention à l’Agence exécutive « Éducation, audiovisuel et culture » avant le 28 février 2019 pour des alliances débutant entre le 1er septembre et le 1er décembre de la même année.

Une deuxième étape pilote devrait suivre l’année prochaine, avec un déploiement complet de l’initiative envisagé dans le cadre du prochain budget à long terme de l’UE à compter de 2021. L’objectif est de mettre en place une vingtaine d’universités européennes d’ici 2024.

Contexte

Lors du sommet social de Göteborg de novembre 2017, les dirigeants de l’Union européenne ont présenté une vision pour l’Europe afin de tirer parti de tout le potentiel de l’éducation et de la culture pour créer une main-d’œuvre résiliente, l’équité sociale, la citoyenneté active et pour faire l’expérience de l’identité européenne dans toute sa diversité.

Soutenir la création d’universités européennes contribuera à la réalisation de cet objectif en rassemblant une nouvelle génération d’Européens capables de coopérer et de travailler dans différentes cultures européennes et mondiales, dans différentes langues, par-delà les frontières, dans d’autres secteurs et dans d’autres disciplines universitaires.

Source : Commission européenne