Erasmus+ : un tournant dans la vie de 5 millions d’étudiants européens

Publié le par

Mots-clés : europe

Envoyer par mail
Imprimer

Selon les résultats de deux nouvelles études indépendantes publiées le 20 mai par la Commission européenne, le programme Erasmus+ permet aux étudiants de mieux réussir leur vie personnelle et professionnelle et contribue à rendre les universités plus innovantes.

Dans le cadre d’études à grande échelle destinées à mesurer et à analyser l’incidence de programme Erasmus + sur les bénéficiaires, suite au retour d’information recueilli de 77 000 étudiants et membres du personnel de l’enseignement supérieur et plus de 500 organisations, deux études « Erasmus+ Higher Education Impact » et « Erasmus+ Higher Education Strategic Partnerships and Knowledge Alliances » ont été réalisées afin d’évaluer l’incidence du ce programme sur les étudiants et les organisations participantes.

Les principales conclusions de ces études sont les suivantes :

  • 80 % des étudiants d’Erasmus + ont trouvé un emploi dans les trois mois après l’obtention de leur diplôme et 72 % estiment que leur expérience à l’étranger les a aidés à obtenir leur premier poste. Neuf anciens étudiants Erasmus+ sur dix déclarent que les compétences et les expériences qu’ils ont acquises à l’étranger leur servent au quotidien dans leur travail.
  • Plus de 90 % des étudiants Erasmus+ ont aussi amélioré leur capacité à travailler et à collaborer avec des personnes de cultures différentes et ont le sentiment d’avoir une identité européenne.
  • Plus de 80 % des universitaires estiment que leur expérience à l’étranger a conduit à l’élaboration de programmes d’enseignement plus novateurs. En outre, deux tiers des universités participantes ont déclaré que les projets à l’échelle de l’UE contribuaient aussi à améliorer l’inclusion sociale et la non-discrimination dans l’enseignement supérieur.

D’ailleurs, plus de 2 millions d’étudiants et de membres du personnel de l’enseignement supérieur ont effectué une période d’études, de formation ou d’enseignement à l’étranger dans le cadre du programme Erasmus+ entre 2014 et 2018. Au cours de la même période, près de 1 000 partenariats stratégiques Erasmus+ entre établissements de l’enseignement supérieur et 93 « alliances de la connaissance » entre universités et entreprises ont bénéficié d’un financement de l’UE. Plus de 40 % de ces partenariats et alliances ont formé des étudiants et des membres du personnel universitaire pour leur faire acquérir des compétences tournées vers l’avenir dans le domaine de l’environnement et du changement climatique, de l’énergie et des ressources, du numérique (compétences informatiques et numériques) et de l’entrepreneuriat.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter la page d’Erasmus +.

Source : Commission européenne