Une stratégie départementale pour le vélo...

Publié le par

Mots-clés : Développement durable coopération territoriale mobilité durable déplacements

Pour que la Seine-Saint-Denis soit un territoire 100 % cyclable...

Face à l’urgence climatique et pour répondre à la nécessité de conforter la place du vélo comme solution de déplacement à part entière sur le territoire, les élu.e.s du Conseil départemental ont adopté à la majorité, le 18 avril dernier, la Stratégie vélo départementale en faveur d’un territoire 100 % cyclable.

Suite à ll’adoption du Plan Mobilité Durable (PMD) en 2016, la politique départementale vélo s’est affirmée au cours des trois dernières années ; elle a permis d’amorcer une dynamique en faveur des modes actifs, une meilleure prise en compte du partage de l’espace public et le développement d’aménagements cyclables et de cheminements piétons de qualité dans un environnement apaisé.

Le PMD fixait pour objectif de réaliser 30 kilomètres d’aménagements cyclables à l’horizon 2021 or cet objectif a été atteint dès 2018. En 2019, 19 kilomètres d’aménagements cyclables devraient être mis en travaux et 60 kilomètres sont actuellement à l’étude pour une réalisation possible en 2020.

La Stratégie vélo départementale prend donc le relais du Plan mobilité durable avec pour ambition d’optimiser les conditions de déplacement à vélo sur les rues départementales vers les futures gares et de favoriser le report d’usage de la voiture particulière vers le vélo, notamment pour les plus jeunes. A terme, chaque résident.e du département sera à moins de 2 kilomètres d’une gare ou d’une station de métro, soit 8 minutes environ à vélo.

Ce nouveau plan met l’accent sur la transformation de toutes les rues départementales et leur adaptation à la pratique du vélo à l’horizon 2024.

Selon le contexte de chaque voie départementale, une diversité de solutions d’aménagement pour optimiser les conditions de confort, de sécurité et de praticité à vélo (pistes cyclables sécurisées, bandes cyclables en marquage, aménagement de zones 30, etc.), pourront être mobilisées.

Véritable enjeu de territoire, le développement du vélo et des modes actifs répond aux impératifs écologiques et de santé publique et participe à la qualité du cadre de vie et au développement économique. Pour la Seine-Saint-Denis, les enjeux sont multiples :

  • répondre aux engagements pris en matière de développement durable,
  • favoriser le développement d’une culture vélo au sein de la population,
  • proposer des services autour du vélo (soutien au tissu associatif dont l’engagement contribue à promouvoir la bicyclette et communication),
  • mettre en place une gouvernance spécifique à la stratégie vélo.

En dépit d’une ambition forte, le Département ne saurait agir seul. Une démarche partenariale avec les communes et les établissements publics territoriaux est nécessaire pour coordonner actions et projets au bénéfice des populations. Ces partenariats trouveront à se formaliser dans des conventions de coopérations et d’actions conjointes avec les collectivités volontaires animées de l’envie d’offrir des solutions alternatives, lisibles et crédibles de mobilité.

Contacts pour plus d’informations :
Dominique Larrouy-Estevens : dlarrouyestevens@seinesaintdenis.fr
Vincent Malard : vmalard@seinesaintdenis.fr